FOLLOW THE "GURU" EVENTS ON OUR FACEBOOK PAGE


DOCUMENTARY FEATURE FILM / 75 min / HD / COLOR VO sbt FR & EN / 2016

Guru documents the work and daily life of a family of hijras in a small village in the state of Tamil Nadu in southern India. Silky, Mahima, Trisha, Durga, Kuyili, Priyanka, Vasundhara and Yamuna, under the firm protection of their guru Lakshmi Ma, offer us intimate vignettes from their lives as noble outcasts. From the thousand year old sacred tradition of the hijra to the minute complexities of the present, Guru progresses like a poem recited by several voices in which the world is a treacherous playing field and where, to live the third gender authentically requires a resistance that is stronger in numbers.

« We, the hijras, were born neither man nor woman. We were born somewhere in the middle. Our name was already mentioned in Sanskrit texts, more than a thousand years ago. It evoked beauty, bravery and straightforwardness. I try to act as a good guru towards my daughters, I want to teach them how to live properly. It’s not essential to only seek happiness, one must learn to be respected. If one of my daughters is frightened, I tell her: « we cut off a part of our body, thus we can live freed from fear when faced to death. » Those who fear don’t survive. Strength is life. In my next life, I want to be born hijra again, so is my wish and God is witness that we are strong people with pure hearts. This is what I believe and what I wish to pass on... ». Interview of Lakshmi Amma...



Les travaux et les jours d’une famille hijra se déroulent dans une petite ville du Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde. Silky, Mahima, Trisha, Durga, Kuyili, Priyanka, Vasundhara et Yamuna, sous la ferme protection de leur guru Lakshmi Ma nous livrent des bribes de leur existence marginale mais souveraine. D’une tradition millénaire sacrée, à la débrouille de chaque seconde, Guru compose avec elles un poème à plusieurs voix où le monde est un dur terrain de jeu, où le troisième genre est avant tout la force de résistance d’une vie mise en commun.

« Nous, hijras, ne sommes nés ni homme ni femme. Nous sommes nés quelque part au milieu. Notre nom existait déjà dans les textes sanskrits il y a plus de mille ans. Il évoque la beauté, le courage et la droiture. Moi, j’essaie d’être un bon guru pour mes filles. Je veux leur apprendre à vivre bien. Ce n’est pas important de vivre seulement pour être heureux, il faut apprendre à se faire respecter. Si une de mes filles vit dans la peur, je lui dis : « nous avons tranché un membre de notre corps et nous devons vivre sans peur face à la mort ». Ceux qui ont peur ne survivent pas. La force est la vie. Vous voyez, dans ma prochaine vie, je veux renaître hijra, tel est mon désir, car Dieu m’est témoin que nous sommes un peuple fort et que notre coeur est pur. Tel est ce que je crois et ce que je veux transmettre… ». Extrait d’interview de Lakshmi Amma...

 home  my movies watch press